SUR LES MARCHES


The Square. Ruben Östlund a gardé son style inimitable. Son film, imparfait et attachant, plein de contradictions, mais surtout terriblement égoïste, a reçu la Palme d'or.

5 étoiles

120 battements par minute de Robin Campillo
You were never really here de Lynne Ramsay

4 étoiles

Good Time des frères Safdie
Le redoutable de Michel Hazanavicius
Scaffolding de Matan Yair
Carré 35 d'Eric Caravaca
A Ciambra de Jonas Carpignano
Blade of the immortal de Takashi Miike
L'amant d'un jour de Philippe Garrel
Les fantômes d'Ismaël d'Arnaud Desplechin

3 étoiles

In the fade de Fatih Akin
La cordillera de Santiago Mitre
Les proies de Sofia Coppola
The villainess de Jung Byung-gil
Avant la fin de l'été de Maryam Goormaghtigh
Le jour d'après de Hong Sang-soo
Mise à mort du cerf sacré de Yorgos Lanthimos
Le Vénérable W. de Barbet Schroeder
Sans adieu de Christophe Agou
Okja de Bong Joon-ho
Faute d'amour d'Andreï Zviaguintsev
Un beau soleil intérieur de Claire Denis
Barbara de Mathieu Amalric

2 étoiles

Vers la lumière de Naomi Kawase
Fortunata de Sergio Castellitto
La caméra de Claire de Hong Sang-soo
Happy End de Michael Haneke
How to Talk to Girls at Parties de John Cameron Mitchell
The Meyerowitz Stories de Noah Baumbach
The square de Ruben Östlund
La lune de Jupiter de Kornél Mundruczo

1 étoile

D'après une histoire vraie de Roman Polanski
L'amant double de François Ozon
Une femme douce de Sergei Loznitsa
Rodin de Jacques Doillon
Wonderstruck de Todd Haynes

0 étoile

Alive in France d'Abel Ferrara

- Le site officiel du Festival

 






Cannes 2017: la Palme d'or pour The Square, le Grand prix pour 120 BPM
(28/05/2017)
Le jury de Pedro Almodovar avait la lourde responsabilité d'effacer le Palmarès incompréhensible et hors sol de l'an dernier. Pas forcément dans l'ordre pronostiqué, les gagnants sont des habit (...)

Lire la suite

Cannes 2017: Notre palmarès idéal (et notre palmarès cauchemardesque)
(28/05/2017)
MpM Palme d'Or : You were never really here Grand Prix : 120 battements par minute Prix du Jury : Okja Prix de la Mise en scène : Good Time Prix du Scénario : Le redoutable Prix d'interpr (...)

Lire la suite

Daily Cannes: Robert, Eva, Emmanuelle et une robe pour Twin Peaks
(28/05/2017)
Et bien voilà, ça y est, il va falloir reprendre le métro, reprendre un rythme normale, ne plus s'habituer à l'alcool gratuit, retourner bosser dans un bureau sans stars, soleil, glace ou café Nes (...)

Lire la suite



Notre palmarès idéal et notre palmarès cauchemardesque
Unanimité dans l'équipe pour les films à primer. Mais le jury a peut-être d'autres goûts que les nôtres.

Toute l'actualité cannoise au quotidien

Au quotidien
17 mai
18 mai
19 mai
20 mai
21 mai
22 mai
23 mai
24 mai
25 mai
26 mai
27 mai

L'essentiel
- Le jury du 70e Festival
- Toutes les sélections

Honneurs
- Isabelle Huppert et Maysaloun Hamoud, lauréates du 3e Women in Motion
- Carrosse d'or pour Werner Herzog
- Le "Pierre Angénieux ExcelLens in Cinematography" pour le chef opérateur hong-kongais Christopher Doyle

Coulisses
- Une affiche rouge Cardinale. Scandale?
- Netflix crée la polémique en s'invitant en compétition
- Nos bonnes (et moins bonnes) raisons de venir à Cannes cette année
- Queer palm 2017
- « Carne y Arena », ovni en réalité virtuelle sur la Croisette






Jessica Chastain #jessicachastain #moviestar #cannes2017🎬

Une publication partagée par Ecran Noir (@ecrannoir.fr) le



dossier


Retrouvez Cannes 70, notre série sur les 69 premières éditions du Festival de Cannes en partenariat avec Critique Film




(c) ECRAN NOIR 1996-2017